ChatChevalChienLapinSantéToxique ! 5 poisons pour nos animaux domestiques !

14 avril 2022by nobah0

Un accident est si vite arrivé ! Dans la majorité des cas il s’agit d’une intoxication accidentelle par l’animal attiré par une odeur et souvent par gourmandise ! Le propriétaire est parfois négligeant ou il donne pour faire plaisir à son animal sans connaître les réelles conséquences que cela peut avoir !

Voici 5 sources d’empoisonnement pour nos animaux domestiques,  surprenantes et malheureusement parfois fatales !

 

1/ Le chocolat 🍫

Certains propriétaires pensant faire plaisir à leur animal domestique et vont donner 1, 2 ou 3 carrés de chocolat !

Cela va développer la gourmandise et donner l’envie d’en prendre à l’insu du propriétaire, et là attention à la plaque qui traîne sur la table, à la boîte de rochers au moment de Noël ou à la poule pour Pâques,  c’est donc une mauvaise habitude à bannir !

Les chocolats noir et au lait contiennent un alcaloïde, la théobromine qui est toxique pour eux.

Les symptômes se déclarent 4 à 6h après l’ingestion.

A quel dose ?

> 1 carré de chocolat noir (50% de cacao) suffit à empoisonner un lapin nain ! 5 carrés pour un chat ou un petit chien.

Le  chocolat au lait est toxique également mais à plus faible dose il faudra 5 carrés pour un lapin nain et une plaquette pour un chat.

Et le chocolat blanc ?

Il n’est pas toxique car il ne contient pas de cacao mais reste nocif pour sa teneur en sucre et MG !

 

2/ Les fruits et les légumes 🥑🥔🧄

Pensant bien faire, il arrive aux propriétaires de donner sciemment un aliment très bon pour notre santé, riche en vitamines, anti-oxydant etc… mais sans savoir que ce qui est bon pour nous, ne l’est pas forcément pour eux !

Exemple : l’avocat qui contient de la persine et provoquerait de très forts maux de ventre, le raisin sous toutes ses formes abîmerait les reins, les noix de macadamia, très toxiques, l’ail et l’oignon provoqueraient une anémie sur le long terme ! Le haricot vert cru que le chiot ou le chaton s’amuserait à croquer le rendrait très malade !

Pour le lapin nain, en plus de ceux cités plus haut, le radis, la rhubarbe et la laitue iceberg sont également à écarter.

 

3/ Les fleurs et les plantes 🌺🌻💐

Le petit pot de jonquilles que l’on pose sur la table au début du printemps ou les brins de muguet du 1er Mai sont des poisons pour nos animaux : si votre envie d’en avoir est trop forte : pensez à les mettre dans un endroit inaccessible et aussi à bien ranger les bulbes, 15 g de bulbe ingéré provoque des symptômes d’empoisonnement chez le chien !

Le chat lui va être attiré par le lys, c’est vrai que ça sent divinement bon ! mais hélas, 1 seule feuille suffit pour entraîner sa mort ! le chien y est sensible également, prudence.

Nous avons maintenant dans nos intérieurs, de plus en plus de plantes qui certes sont jolies mais attention !

✅ Pensez à vous renseigner avant l’achat : laurier rose, ficus, gui, houx, les agrumes, l’aloès, l’amaryllis, l’arum, les azalées etc… sont des poisons !

Sachez également que depuis le 1er juillet 2021, les vendeurs de végétaux d’ornement sont tenus, avant l’achat, d’informer leurs clients sur les dangers potentiels de certaines plantes.

Source : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15026

Et pour nos chevaux ?

Le cheval contrairement aux ruminants, ne possède pas de panse (rumen) abritant une flore bactérienne protectrice, il est donc plus exposé et de plus ne peut pas vomir !

A l’état naturel le jeune poulain est guidé par sa mère sur les plantes à consommer ou non. Malheureusement, les sevrages et séparation précoces empêchent cet enseignement par l’adulte.

L’intoxication peut également venir d’arbres entourant la pâture du cheval.

Quelques exemples courant d’arbres ou plantes : le chêne (tanins), le cytise (alcaloïdes), le laurier cerise (hétérosides cyanogénétiques), la fougère aigle (thiaminase), les baies de lierre grimpant (saponosides triterpéniques), le lupin (alcoloïdes), la moutarde noire et des champs (glucosinolates), le thuya (cétones), etc…

Un site pour tout savoir : http://www.apsana.info

4/ Les produits ménagers 🧪⛔🧴

Ici encore, cela peut paraître surprenant mais il y a de nombreux cas d’intoxications avec les produits ménagers ! Les chiots et chatons curieux, les chats qui fouillent dans les placards, les lapins nains qui se promènent !

Il peut s’agit d’aspersion accidentelle de white spirit par exemple ou pour retirer des tâches de peinture sur l’animal. Attention c’est très irritant et volatil, cela atteint les poumons et le système nerveux central.

Egalement les engrais pour plantes même biologiques qui contiennent du tourteau de ricin, plus particulièrement dans le Sud-Ouest de la France. Ce tourteau est dangereux car il contient de la ricine.

L’antigel utilisé en hiver ou au printemps quand les gelées sont encore présentes. Chaque année des chiens et chats meurent empoisonnés ! Ils sont attirés (surtout les chiens) par l’éthylène glycol, qui très sucré et le rend très appétent ! (également présent dans le liquide de refroidissement).

✅ Pensez à nettoyer les tâches ou flaques tombées sur le sol et à ne pas vider de reste de bidon dans l’herbe.

> 1 cuillère à café peut suffire à empoisonner un chat ou un petit chien !

 

5/ Les médicaments 💊💊💊

Attention à la négligence ! Pensez à bien ranger les médicaments : les animaux ont vite fait de lécher un coin de table, attraper un comprimé sur une table de nuit avec la patte ou jouer avec une plaquette ! Exemples : anti-dépresseurs, amphétamines, benzodiazépines

Attention à l’automédication :

-> 40mg/kg suffisent à intoxiquer un chat au paracétamol ! Il y est très sensible. L’ibuprofène touche aussi les chiens, les chats et les NAC. Avant d’administrer un médicament à un animal : demandez conseils à votre vétérinaire !

 

-> Exemples de symptômes d’un empoisonnement chez les 🐶😺🐇🐹🐭🐴 :

  • vomissements répétés
  • diarrhée
  • hypersalivation
  • agitation, excitation, tremblements, plus rarement prostration
  • convulsions
  • ataxie
  • coma
  • bradycardie
  • cyanose des muqueuses
  • inflammation des muqueuses
  • œdème
  • érythème

✅ Un comportement bizarre doit toujours vous alerter : signes “d’ivresse”, vomissements, diarrhées, abattement, soif etc…

✅ Ne succombez pas à la panique en consultant des blogs ou sites internet qui pourraient mal conseiller en terme de méthode ou de médicaments à administrer,

✅ Appelez immédiatement votre vétérinaire, le 3115 (urgences) ou un centre anti-poison CAPAouest : 02.40.68.77.40 (7j/7j)

✅ Essayez de repérer le poison ingéré (aliment, plante, produit…), si l’animal a vomi : essayer d’en prendre un échantillon (idem pour l’urine, la diarrhée ) pour analyse  et partez immédiatement chez le vétérinaire ou suivez ses conseils par téléphone.

Sources : http://toxivet.free.fr – http://www.apsana.info

Le mot de la fin : VIGILANCE 😊

 

N’hésitez pas à commenter et partager 🙂

 

 

Leave a Reply

https://www.nobah.fr/wp-content/uploads/2019/08/line_dots.png
https://www.nobah.fr/wp-content/uploads/2021/11/Nobah-V1-final-PNG-web.png
Informations
33160 Saint Médard-en-Jalles (Quartier Corbiac)
06.68.06.00.58
Lun-Mar-Jeu-Ven 09h/18h30 - Mer-Sam 9h/12h
https://www.nobah.fr/wp-content/uploads/2019/08/dots.png
https://www.nobah.fr/wp-content/uploads/2019/08/dots.png
Newsletter NOBAH

    bt_bb_section_top_section_coverage_image

    © 2022 Nobah tous droits réservés.